4 Détails amusants dans des oeuvres classiques !

4 détails amusants dans des oeuvres classiques

L’art est naturellement subjectif et son interprétation dépend fortement du spectateur. Pourtant, il arrive qu’on regarde tous le même tableau et qu’on se pose tous les mêmes questions, surtout quand ce dernier contient des éléments inattendus et drôles. Voici donc 5 tableaux avec des détails ou des contextes hilarants et amusants.

"Les Experts", Alexandre-Gabriel Decamps - 1837

On commence par une œuvre de Decamps qui représente des singes en train d’examiner un paysage baroque de Nicolas Poussin. Les singes en question renvoient aux experts des critiques d’art de l’Académie royale de peinture et de sculpture qui ont rejeté un bon nombre de ses œuvres et qui ont eu ce magnifique tableau en tant que réponse.

Ce style où les singes représentent des humains est connu sous le nom de Singerie. Il est apparent dans l’art remontant à l’Egypte ancienne.

"Les Experts", Alexandre-Gabriel Decamps - 1837
"Les Experts", Alexandre-Gabriel Decamps - 1837

“The Flatterers”, Pieter Brueghel Junior - 1592

Pieter Brueghel Junior était connu sous le nom de “Hell Brueghel” (Hell étant l’enfers en français) pour sa vision sombre du monde et ses représentations des sujets les plus obscurs. Dans ce tableau, Hell Brueghel se contente cependant de donner une métaphore visuelle et intemporelle des “moutons” de la société. On vous laisse la contempler …

“The Flatterers” – Pieter Brueghel Junior, 1592
"The Flatterers”, Pieter Brueghel Junior - 1592

"Le Jugement dernier", Michel Ange - 1540

On va commencer par du lourd, et du lourd Michel Ange en a. Dans le Jugement dernier peint dans la Chapelle Sixtine, Michel Ange représente Minos le juge des enfers dépeint en bas à droite de l’œuvre. Ce dernier est en fait une caricature de Biagio da Cesena, qui est connu pour ses réactions négatives sur les figures nues dans les œuvres de l’artiste. Il a notamment ordonné qu’on couvre toute forme de nudité dans la chapelle et Michel Ange s’est bien exécuté ! On comprend mieux pourquoi le serpent  a réagi de la sorte 🙂 Un grand troll ce Michel Ange !

Minos dans Le Dernier Jugement de Michel-Ange, 1540
"Minos dans Le Dernier Jugement", Michel Ange - 1540

"La bacchanale des andriens", Titian - 1523

C’est la fête et tout le monde est content, tout le monde se marre et tout le monde boit, même le petit garçon en bas à droite on dirait. Ce dernier, qui est représenté en train d’uriner en plus tellement il a bu, est peint avec désinvolte à côté d’une nymphe endormie. On ne sait pas trop quoi en penser, à vous de juger.

La bacchanale des andriens, Titian, 1523
"La bacchanale des andriens", Titian - 1523
Leave a Reply

Shopping cart

0
image/svg+xml

Your basket is empty :(

Catégories

[my_product_categories]