7 Tableaux qui en cachent d’autres !

7 TABLEAUX QUI EN CACHENT D’AUTRES

S’il y a quelque chose que The Da Vinci Code nous a appris, c’est que les peintures et tableaux que tout le monde connait ont beaucoup de choses à cacher. Cela reste cependant loin des théories complotistes et des secrets bibliques perdus aperçus dans le film, sans pour autant être moins intéressant. En effet, la plupart de ces peintures cachent de précédents essais du peintre, des projets abandonnés ou parfois des œuvres que l’artiste a délibérément choisi de cacher par manque de toiles ou pour d’autres raisons plus personnelles.

Heureusement pour nous que les avancées technologiques, notamment les scanner à rayon X et l’intelligence artificielle, nous ont permis de lever le voile sur ces secrets en mettant en lumière des croquis, des peintures alternatives ou encore des clés sur l’art. 

Quelques soient les raisons, cela reste une très belle découverte à faire sur le peintre et sa peinture. Découvrons donc ensemble ce que nous cachent ces 7 fameux tableaux anciens.

Un Van Gogh peut en cacher un autre

Malgré sa simplicité, la toile “Un coin d’herbe” de Van Gogh (qui représente un champ coloré de fleurs) recouvre le portrait d’une femme inconnue cachée par Vincent pour des raisons demeurées inconnues à ce jour …

Grâce aux rayons X à haute intensité, un groupe de chercheurs ont pu visualiser le portrait de la femme mais aussi à le reproduire en couleur. Ces derniers hypothétisent qu’il aurait peint le portrait entre 1884 et 1885 quand il vivait au village de Nuenen au Pays-Bas. La dame semble aussi rappeler une des figures de la toile “Les Mangeurs de pommes de terre”.

Selon les scientifiques, Van Gogh a souvent utilisé ses anciens travaux comme supports pour de nouvelles œuvres. D’après les experts, environ un tiers de toutes les toiles du célèbre peintre sont dissimulées sous une couche de peinture.

Deux toiles sous “Le Vieux Guitariste aveugle” de Picasso

La toile  du célèbre Pablo Picasso, nommée “Le vieux Guitariste aveugle” contient deux peintures sous celle que nous voyons tous. L’une d’entre elles est légèrement discernable à l’œil nu sans même avoir recours à des rayons X. En effet, on peut distinguer un visage avec une bouche et des yeux au niveau du cou du vieux guitariste. Après un scan aux rayons X, on a pu observer la silhouette d’une femme avec un enfant à ses côtés. Une analyse approfondie de la toile a permis de découvrir une autre femme, cette fois plus âgée et qui est la preuve de la deuxième toile cachée, ainsi que la tête d’un animal qui pourrait appartenir à l’une des deux peintures découvertes, ou faire partie une troisième toile cachée, qui sait ?!

Un jeune homme sous le “Vieil homme en costume militaire” de Rembrandt

La beauté et les détails de l’œuvre de Rembrandt cache un autre portrait découvert par des chercheurs en 1968. Ils ont en effet étudié l’œuvre sous des rayons X pour trouver un jeune homme au teint rosâtre et portant une cape verte.

Rembrandt avait en effet pour habitude de peindre en utilisant ses anciennes toiles comme support.

a. Vieil homme en costume militaire de Rembrandt van Rijn (1630–31, photo : J. Paul Getty Museum, Los Angeles); b. Radiographie X du tableau; c. Radiographie X du tableau inversée de 180° pour montrer le visage de la figure cachée (délimitée par un carré rouge)

Degas, le portrait d’une femme sous le portrait d’une autre

Edgar Degas était connu pour utiliser des couches fines de peintures, ce qui a permis au “Portrait d’une femme” de dévoiler avec le temps le portrait d’une autre femme caché sous l’original. Cette dernière semble être Emma Dobigny, une modèle connue de l’époque du peintre.

Après avoir passé le portrait sous rayons X, des chercheurs ont pu reconstruire ce dernier avec précision et en couleur, dévoilant une œuvre complète cachée dans la toile.

Une reconstruction de l'image découverte sous le Portrait d'une Femme de Degas.
Une reconstruction de l'image découverte sous le Portrait d'une Femme de Degas. Photo: National Gallery of Victoria/the Australian Synchrotron

Le tableau perdu de Frédéric Bazille

Frédéric Bazille a laissé derrière lui un mystère resté longtemps sans réponse. Il a effectivement parlé dans ses écrits d’un tableau intitulé “Jeune Fille au Piano” sans qu’il ne soit jamais retrouvé. Cependant, en analysant une autre de ses œuvres, la “Ruth et Booz”, on a pu retrouver le dit tableau en dessous de cette dernière. Mais ce n’est pas le seul tableau caché de Bazille car plusieurs autres peintures ont été découvertes en utilisant la même technique appliquée sur plusieurs autres de ses œuvres.

Rayon-X de Ruth et Booz de Frédéric Bazille (1870), montrant La Jeune Dame au Piano (1866). Photo: Musée Fabre, Montpellier Méditerranée Métropole/© C2RMF/Jean-Louis Bellec.

L’oeuvre de De Vinci avec une image et une signification cachées

L’hermine dans “La Dame à l’hermine” est l’une des pièces principales qui composent l’œuvre de Léonard De Vinci alors qu’il n’était cependant pas présent depuis le début. La première version du tableau représentait en effet la dame Cecilia Gallerani, l’amante de son patron le Duke Ludovico Sforza, seule avec les bras légèrement croisés. L’hermine a été ajouté en référence à ce dernier, petit dans une première version puis avec une taille plus grande dans la deuxième retouche du tableau. Ces découvertes ont été réalisées sur une période de 3 ans par Pascal Cotte, un ingénieur français, en appliquant sa technologie de lumière réfléchissante sur la tableau.

Les trois versions du tableau La Dame à l'hermine de Da Vinci
Les trois versions du tableau La Dame à l'hermine de Da Vinci

L’antarctique au dessous d’un port, une oeuvre cachée de Hodges

Le tableau de William Hodges “Une vue sur le port de Pickersgill, Baie sombre” (A View of Pickersgill Harbor, Dusky Bay) est né suite au voyage de Hodge avec James Cook en Nouvelle Zélande. Cependant, en 2004 une analyse aux rayons X a révélé que cette peinture cachait deux iceberg au-dessous, représentant une précédente destination de Cook et Hodge en antarctique.

Reconstruction peinte depuis les résultats de la radiographie X de Une vue sur le port de Pickersgill, Baie sombre, W. Hodges, 1773) par Pieter Van Der Merwe.

Leave a Reply

Shopping cart

0
image/svg+xml

Your basket is empty :(

Catégories

[my_product_categories]